FAQ

Quelle est la différence entre un coach et un psy?
Le coach n’est pas médecin; il n’a pas vocation à “soigner”. Les clients du coach sont à la recherche d’un professionnel de la relation d’aide qui les accompagne dans la résolution d’un problème ponctuel (gestion de son temps et de ses priorités, relations compliquées avec des collègues de travail, gestion de carrière, …) ou tout au long d’une période de transition (prise de poste, changement de statut, nouvelles responsabilités, …).
 
A qui s’adresse le coaching?
Le coaching s’adresse à tous ceux/celles qui ressentent le besoin de se faire aider sur une problématique qu’ils ont identifiée par eux-mêmes ou qui reste encore à identifier. La mise en évidence de l’objectif du coaching fait, de toute façon, partie des actions menées lors des premières séances. Le coach, par sa neutralité et son professionnalisme, aidera son/sa client(e) à affiner sa demande et s’engager dans la recherche de solutions. Pour ma part, mon expérience professionnelle m’amène à pratiquer sur des thèmes plutôt relatifs au domaine professionnel.

 

Comment ça se passe?
Une séance de coaching dure 1 heure. Elle a lieu dans le bureau du coach le plus souvent mais peut aussi se dérouler ailleurs selon les contraintes du client, de préférence hors du cadre professionnel pour une meilleure efficacité. La fréquence des rencontres est d’environ 1 séance toutes les 2 semaines en début d’intervention. Selon les problématiques abordées , il faut prévoir entre 5 et 20 séances.
 
Quels résultats?
Dès les premières séances, les clients du coaching éprouvent fréquemment un sentiment de soulagement car ils se sentent reconnus et soutenus par leur coach, moins seuls face à leurs problémes et actifs quant à leur résolution. Comme dans toute démarche personnelle, des phases alternant progrès et latence font partie de l’évolution normale d’une action de coaching.

 

Existe-t-il des moyens de prise en charge du coaching?
Certains employeurs acceptent de prendre en charge les actions de coaching liées au développement personnel et professionnel de leurs employés. Les coûts liés au coaching peuvent alors être intégrés dans le plan de formation. Dans le cadre du DIF, des possibilités de prise en charge, en fonction des problématiques, existent également.
Pour autant, la contribution financière de la personne bénéficiant du coaching est le gage de son engagement personnel et, par conséquent, de la réussite de la démarche.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>